Accueil du site Manifestations 2007 Elections 2007 Elections législatives
 

Réponse d’Anne Courtillé, candidate UMP à la 1ère circonscription de Clermont-Ferrand

Article publié le mercredi 6 juin 2007.


merci de cette information sur l’application de la loi handicap quelques remarques :

quand on reçoit un tel document, à moins d’être spécialiste, ou on demande à un tiers spécialiste de répondre, ce qui ne fait pas avancer sa propre connaissance du problème, ou bien on essaie de se faire une idée soi-même mais il faut du temps et à moins de 15 jours des élections c’est difficile mais quand on a mis sa campagne sous le signe de l’écoute et du dialogue avec la volonté d’être le député de tous, il n’est pas question de renoncer mais simplement de dire que nous ne pouvons tout savoir, nous ne pouvons répondre sur tout mais que nous ne demandons qu’à être informés, première démarche incontournable.

je voudrais rappeler l’engagementdu président Nicolas Sarkozy de n’engager aucune réflexion sans avoir consulté les personnes concernées ; je m’y engage aussi. voilà cependant quelques éléments : Proximité, qualité et libre choix sont des mots essentiels comme la concertation avec les personnes directement concernées.

Je note avec intérêt vos propositions qui concernent notamment l’amélioration de l’accueil et une meilleure spécialisation des enseignants.

Il et évident que la prise en compte des besoins individuels de la personne est essentielle.

L’application de la loi de 2005 ne paraît pas satisfaisante en dépit des progrès réalisés et c’est trop souvent l’enfant handicapé qui doit s’adapter à l’école et non le contraire. Cela constitue une discrimination insupportable. Nous souhaitons rendre opposables les droits qui lui ont été reconnus par la loi : ainsi si un enfant handicapé ne peut fréquenter l’école de son quartier, la famille pourra saisir la justice pour que l’administration soit contrainte de satisfaire sa demande et qu’elle indemnise le préjudice subi par le versement d’une indemnité.

Le problème des auxiliaires de vie scolaire est en cours d’évaluation par le nouveau Ministre de l’Education nationale

En matière d’aides quelles qu’elles soient, la disparité est évidemment inacceptable.

En tant qu’universitaire, j’ai évidemment été souvent confrontée à la question du handicap, souvent réglée dans un établissement au jour le jour avec des suivis plus ou moins satisfaisants mais toujours beaucoup d’humanité que cela soit chez les enseignants ou chez les administratifs.

L’engagement que je peux prendre aujourd’hui, c’est de veiller à une application juste de la loi de 1905 et à son amélioration en fonction de vos constats et propositions, tout en rappelant les nécessités budgétaires.

Et bien sûr tout cela passe par le dialogue et l’écoute. N’hésitez pas à me solliciter.

Amicalement.
Anne Courtillé


Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour jeudi 5 septembre 2019
2777 articles - 112 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.