Accueil du site Culture Vacances
 

6 astuces de voyage pour les personnes malentendantes

Article publié le lundi 28 août 2017.


Vous vous apprêtez à partir en voyage d’affaires, en vacances en famille, en séjour en amoureux ou en expédition à la Indiana Jones ? Voici quelques conseils pour profiter pleinement de cette expérience !

Le voyage est une formidable manière de vous immerger totalement dans une culture nouvelle et de découvrir un nouvel environnement en sortant de votre zone de confort. Voyager avec ses prothèses auditives n’est pas bien compliqué, il suffit juste de suivre ces quelques conseils et de profiter :

1. Avant de partir... Un petit tour chez votre audioprothésiste
Avant tout voyage, surtout si celui-ci est assez long, il est conseillé de prendre un rendez-vous avec son audioprothésiste. Celui-ci fera une série de tests pour contrôler votre audition et déterminer si un réglage ou un remplacement est nécessaire. De plus, il pourra faire un nettoyage complet de l’appareil. Il vaut donc mieux le faire avant de partir, dans un environnement connu et avec une personne qui vous suit depuis des années, plutôt que dans un pays étranger ! Pensez à prendre une marge de quelques semaines avant votre départ, sait-on jamais...

2. Protéger ses appareils auditifs de l’humidité
Vos appareils auditifs sont des petites merveilles d’électronique, ils sont donc fragiles et il convient d’en prendre soin surtout si vous voyagez dans des régions chaudes et humides. Même les prothèses auditives de dernière génération, bien qu’équipées de coques et de revêtement de protection, risquent de ne pas apprécier un excès d’humidité. Pensez à vous procurer un kit de déshydratation que vous pourrez trouver chez votre audioprothésiste.
Il existe beaucoup de solutions très pratiques pour préserver vos prothèses, celle qui convient le mieux est très facile d’utilisation : une petite pastille déshydratante. Tout simplement. Il suffit de placer la pastille dans un gobelet, de mettre chaque soir votre prothèse dans celui-ci, et de le fermer hermétiquement. Chaque matin, vous trouverez vos prothèses parfaitement sèches !
Si vous souhaitez investir dans une solution plus durable, il existe également des écrins chauffants dans lesquels vous pouvez placer vos prothèses. Il suffit de placer vos prothèses, boîtier à pile ouvert, et de les laisser durant deux heures à l’intérieur de l’écrin. Vous les trouverez parfaitement sèches, sans aucune humidité ou condensation.

3. Dans l’avion : retirer ou garder ses prothèses auditives ?
Aucun souci à vous faire sur ce point, vous pouvez tranquillement garder vos prothèses auditives sur vos oreilles et bien allumées pendant un vol. Même le portique de sécurité vous laissera les garder, aucun souci. Par contre, l’avion fait un bruit du tonnerre au décollage et à l’atterrissage, même pour les personnes non-appareillées. Vous pouvez donc, pour plus de confort, éteindre vos prothèses et les rallumer !
Et concernant les portiques de sécurité ? Peuvent-ils endommager un appareil auditif ou modifier ses réglages ? Par le passé, il y eut en effet certains incidents, extrêmement rares... Les prothèses sont aujourd’hui bien plus résistantes et n’auront aucun mal à passer en dessous. Les personnes équipées d’un implant cochléaire ne peuvent, en revanche, pas passer sous le portique sans que cela sonne, et devront présenter leur carte de porteur d’implant au personnel de l’aéroport.

4. Les piles : prenez ce qu’il faut !
Vos prothèses auditives vous sont précieuses en toutes situations, mais elles le seront d’autant plus lorsque tous vos sens seront en alerte, émerveillés par la beauté de votre voyage !
Pour profiter à fond de cette expérience, n’hésitez pas à prendre avec vous un stock de piles conséquent. Prenez-en plus que nécessaire, l’humidité et la chaleur peuvent réduire l’autonomie de vos piles...il vaut donc mieux être prévoyant. Egalement, gardez vos piles dans un endroit frais et sec afin de ne pas les endommager.

5. Elles sont propres, sèches et rechargées : comment les transporter ?
Vous allez partir bien équipé ! Pour cela il est nécessaire que vous ayez un contenant pour vos prothèses, les capsules déshydratantes, les piles, les lingettes nettoyantes... N’hésitez pas à demander à votre audioprothésiste lors de votre rendez-vous de départ, une pochette ou un boîtier hermétique, afin de garder toutes vos affaires en sécurité. Prenez garde à toujours avoir ce contenant à proximité, il vaut mieux le garder avec vos bagages à main plutôt que de le mettre en soute... Les bagages y sont souvent malmenés, ce qui pourrait abîmer vos prothèses.

6. Petite astuce supplémentaire :
Vous vous demandez certainement ce qu’il en est de l’eau : mes prothèses auditives sont-elles bonnes nageuses ?
Bien que la plupart des prothèses distribuées soient très résistantes à l’humidité, elles ont en revanche horreur du sel, et pourront s’oxyder facilement ! Évitez donc de les porter lorsque vous vous baignez. Si par mégarde elles tombent à l’eau, il faut enlever les piles, les rincer et les sécher le plus rapidement possible.

Et voila ! Vous êtes prêt à partir ! N’oubliez pas de profiter pleinement de cette nouvelle expérience et vous faire confiance, vous avez toutes les astuces en main pour bien vivre et bien entendre !

Source Société des Audioprothésistes Indépendants de France - SAIF

Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour jeudi 7 septembre 2017
2663 articles - 63 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.