Accueil du site Accueil
 

Comment utiliser un stéthoscope lorsque l’on porte des prothèses auditives ?

Article publié le mardi 21 février 2017.


Un malentendant étudiant en médecine nous a posé la question suivante : Auriez-vous dans vos contacts un médecin malentendant pour lequel on aurait optimisé le "système" stéthoscope + appareil auditif ?

Nous avons lancé un appel à nos lecteurs, voici leurs réponses (17 réponses) :

Un fabricant de prothèses :

Le mieux est l’utilisation d’un stéthoscope électronique possédant une prise casque. Le stéthoscope peut alors être branché sur notre système Streamer Pro par l’intermédiaire d’un cordon livré avec le système. Le streamer Pro peut alors transmettre directement les sons aux aides auditives de type Alta2, Nera2 Ou Ria 2. Il existe sur le marché des stéthoscopes Bluetooth mais j’attire votre attention sur le fait que ces dispositifs utilisent le Bluetooth pour transmettre des données vers un ordinateur. En aucun cas, il n’est possible de transmettre le son du stéthoscope via le Bluetooth.

Un Professeur ORL :

Il existe des stéthoscopes électroniques. il y a des prothèses dont le microphone est intra conduit. Enfin il y a un dispositif implantable ESTEEM dont la membrane tympanique joue le rôle de la membrane du microphone.

Un Dr ORL :

Il existe des stéthoscopes à bobine magnétique (position T) qui envoient le son directement dans l’appareil auditif, il faut juste s’assurer que les appareils sont compatibles et le faire activer par l’audioprothésiste. J’ai demandé à 2 de mes audioprothésistes de me fournir des références, plusieurs forums sur le net dont une thèse sur le sujet !

Un audioprothésiste :

Il existe de stéthoscopes Bluetooth ou des stéthoscopes à bobine magnétique (position T) qui enverront le son directement dans l’appareil, soit via la position T soit en connexion Bluetooth via une télécommande.

Un audioprothésiste :

2 solutions : avec le stéthoscope électronique de mon patient médecin il n’a pas besoin de quitter ses appareils car son stéthoscope est connecté à son ComPilot (télécommande) qui est connecté à ses appareils donc il peut le conserver pour la consulte ET l’examens. Si intra il existe des canules spécifiques vendues par NEWSON.
Cela existe dans le service il s’agit d’un stéthoscope électronique, mais qui oblige à quitter les appareils.

Un Pr ORL :

J’ai réalisé des implants d’oreille moyenne pour des médecins qui leur permettent d’avoir le Conduit libre pour un stétho électronique et de ne pas devoir enlever les appareils car les IOM n’ont pas d’embout.

Un audioprothésiste :

J’ai en effet une patiente médecin équipée en intra auriculaire qui utilise un système de stéthoscope amplifié fabriqué spécifiquement.
Un autre, anesthésiste équipé en intra profond (Lyric) pour qui l’écoute au stéthoscope est possible sans appareil et non modifié avec son équipement (bonne conservation des fréquences graves)
La problématique de la perception au stéthoscope + appareil est délicate compte tenu notamment de la nature des bruits cardiaques, particulièrement graves et non captés et non amplifiés par les appareil auditifs, et deuxièmement l’interface entre l’extrémité du stéthoscope et l’appareil auditif peux poser des problèmes de frottement sur le micro (intra) 

en résumé
-  soit l’audition résiduelle (bonne conservation des graves) permet la perception des bruits cardiaques de façon naturelle il faudra privilégier un système ouvert (type dôme ouvert) ou intra très profond
-  si nous sommes dans un déficit important dans la zone grave seul un stéthoscope amplifié pourra faire l’affaire....normalement

Un audioprothésiste :

J’ai en effet dans ma patientèle une médecin généraliste malentendante appareillée en intras auriculaires Cic. Nous avons posé des adaptateurs de stéthoscopes sur ses instruments. De mémoire, les sociétés NEWSON, INTERSON PROTAC et BIOTONE sont en mesure d’en fournir. Par ailleurs, il existe aujourd’hui des stéthoscopes munis de la technologie Bluetooth capables de se coupler aux aides auditives de dernière génération.

Un médecin retraité :

Il existe un stéthoscope amplfié marque LITMMAN électronique vendu partout en France, mais nécessitant d’enlever ses appareils auditifs pour l’utiliser. Il a existé un stéthoscope avec un casque beaucoup plus pratique qui est devenu introuvable, le fabricant de certaines pièces étant aux Etats Unis et ne les fournissant plus .ET REGARDEZ CE SITE : https://appareil-auditif.ooreka.fr/qr/voir/80204/stethoscope-et-appareils-auditifs

Dr ORL :

S’agissant du stéthoscope je croie que la société 3 M a développé un modèle de type Littman avec amplificateur. 
Note Littmann et 3 M sont deux marques d’un seul et même appareil

Dr ORL :

Il existe un stéthoscope amplifié de chez LITTMANN. Sera-t-il suffisant pour ce jeune malentendant, impossible de répondre sans avoir le bilan du jeune homme.

Un audioprothésiste :

Nous avons plusieurs médecins dans notre clientèle qui utilisent : http://www.distrimed.com/product_info.php ?products_id=6984

Mais aucun n’a de perte auditive sévère. Si c’était le cas nous leur aurions proposé un système inductif je pense (mais je ne sais pas où on peut en acheter) http://book-med.info/hearing-loss/45639

Une personne sourde implantée :

Il existe des stéthoscopes électroniques spéciaux mal entendant amplifiés et même pour implant cochléaire !, ce n’est pas distribué en France, mais aux USA oui On peut y brancher un casque audio, donc également un casque collier magnétique
-  http://deafquip.co.nz/Amplified-Stethoscopes.html
-  http://www.cardionics.com/product/clinical-systems
-  http://www.freedomscope.com/
Il existe également des stéthoscope Bluetooth qui fonctionnent avec prothèses et fonction BT
voir ici : http://solutions.3mfrance.fr/wps/portal/3M/fr_FR/Littmann/stethoscope/products/product-catalog/ ?PC_Z7_RJH9U5230GE3E02LECIE20KNI3000000_nid=JBGXM8B337beCMKTGS3KJRgl

Un audioprothésiste :

La réponse va dépendre du type d’aide auditive.
Nous pouvons synthétiser 3 cas possibles :
-  Appareillage ouvert : Stéthoscope amplifié
-  Intra auriculaire : Stéthoscope + embout type Stéthomate Tips ou sur mesure en silicone souple
-  Contour classique : Stéthoscope communiquant bluetooth avec interface réceptrice dans les ACA

Un audioprothésiste :

J’ai déjà rencontré cette configuration et le meilleur compromis que j’ai trouvé a été d’appareillé ce médecin avec des intra auriculaires profonds mais évidemment il s’agissait d’une perte moyenne sévère qui s’y prêtait . Avec une surdité profonde et des contours d’oreilles, le problème est différent et pour ma part je n’ai pas entendu de stéthoscope pouvant fonctionner en Bluetooth ou avec une boucle magnétique mais peut-être n’ai-je pas bien cherché ? 

Un audioprothésiste :

Je suis en cours d’appareillage d’une médecin gériatre, qui m’a d’emblée demandé une solution stéthoscope.
Voici une référence pour un stéthoscope à prise audio jack. Vous pouvez alors le brancher à un Phonak ComPilot voir lien http://www.thinklabs.com/
L’essai prothétique vient de débuter. L’équipement stéthoscope est connu, considéré mais ne sera pas acheté à court terme, donc je ne pourrais vous commenter les résultats.

Un audioprothésiste

Si la perte auditive est faible le plus simple est l’appareillage par micro contour ou RIC avec ombrelle et si le conduit n’est pas trop petit la perception au stéthoscope est en générale bonne.
J’ai déjà proposé cet équipement avec de bons résultats.

Echange entre Jessica, qui fait des études d’infirmière et qui avait besoin d’utiliser elle-aussi un stéthoscope, et Laurence, qui est vétérinaire (personne appareillée puis implantée en 2014).
Source : APEDA-BFC Centre de ressources pour la perte d’audition et la surdité à tout âge de la vie à Besançon.    Réponse de Laurence     "Bonjour Jessica,   Du temps où j’avais mes prothèses auditives, j’avais un stéthoscope de ce type-là : http://solutions.3mfrance.fr/wps/portal/3M/fr_FR/Littmann/stethoscope/electronic-auscultation/model-3000-series/

Ce n’était pas exactement celui-là, car je l’avais acheté en 2004/2005 environ et donc forcément il y a de nouveaux modèles désormais, certainement plus performants et avec plus de fonctionnalités.   Les stéthoscopes électroniques de ce type ont l’avantage d’amplifier le son de manière beaucoup plus importante que les stéthoscopes classiques, ce qui fait que je retirais mes prothèses et mettais le stéthoscope sans mes prothèses, et l’amplification supérieure compensait ma perte d’audition (j’avais alors une surdité moyenne / sévère). D’après la notice des stéthoscopes dont j’ai mis le lien, l’amplification est jusqu’à 24 fois supérieure aux stéthoscopes classiques... ce qui n’est pas rien !   L’inconvénient, vous l’avez bien compris, c’est qu’il fallait que j’enlève mes prothèses à chaque fois que je voulais ausculter un patient, c’est-à-dire que je faisais ça plusieurs fois par jour... Mais je n’avais pas trop le choix !! 

Aujourd’hui, j’ai ce stéthoscope (avec un implant) :   http://www.cardionics.com/hearing-impaired-e-scope.html

  Je ne sais pas si ça peut vous concerner si vous avez des prothèses. En fait, ce stéthoscope se branche par une prise jack sur mon implant directement (une prise jack, c’est comme une prise pour les écouteurs d’un ordi par exemple). Donc je ne pense pas qu’il y ait des prothèses traditionnelles avec des prises de ce type.

Je pense qu’avec des prothèses classiques, il faut voir si ça fonctionnerait avec les stéthoscope du 1er lien. Peut-être qu’il est possible désormais d’utiliser la technologie bluetooth pour ne pas avoir à retirer ses prothèses, et que le son puisse être transmis directement du stéthoscope aux prothèses via le système bluetooth (le modèle 3200 a la fonctionnalité bluetooth). A condition d’avoir des prothèses bluetooth...

Il est en effet très difficile d’avoir des infos par les audioprothésistes (je crois en avoir interrogé une bonne dizaine sans qu’aucun ne se penche sérieusement sur la question....) Il faut donc fouiner sur le net pour avoir quelques infos, et c’est bien souvent sur des sites américains (forum) que j’ai pu glaner des infos, car il faut bien reconnaître qu’aux USA ça semble beaucoup plus courant d’être malentendant ou sourd tout en utilisant un stéthoscope. Ça m’a fait réviser mon anglais !! "     Question de Martine, adulte bi-implantée qui a aussi recherché de l’information pour Jessica.   "Il est peut-être possible de faire le même type de branchement du stéthoscope de Laurence qui a une prise jack avec des prothèses traditionnelles à condition de s’équiper d’un kit de type : GEEMARK CL Hook 7 (20 € sur internet...)....A voir, donc !"    Réponse de Laurence    "Ça peut être une bonne solution.   Au final il faut choisir entre la technologie bluetooth ou la technologie boucle magnétique. Il faut voir ce qui est le plus fiable.

Voir aussi l’aspect financier et la facilité à se le procurer :  
-  le littman 3200 : il doit être assez facile à trouver auprès de tout fournisseur de matériel médical. Auprès de ma centrale d’achat, il est par exemple à 441€ HT.  
-  le cardionics, c’est une autre paire de manche, il n’y a pas de fournisseur cardionics en France. J’ai eu la chance de profiter d’un voyage linguistique de ma nièce aux USA pour qu’elle me le ramène de là-bas (du coup je l’avais commandé et fait livrer chez l’amie qui l’hébergeait). Je m’étais renseignée en France auprès de revendeurs du produit et suivant leurs fournisseurs (Suède et Allemagne je crois), le prix final était autour de 800€ !!!! Alors que je l’ai payé grosso modo 400€ via mon système D.   A savoir aussi, mais je pense que vous devez déjà être au courant : la MDPH, via l’AGEFIPH et autres organismes, peuvent subventionner l’achat de matériel spécifique pour les travailleurs.   Et n’hésitez pas à chercher des retours d’expérience sur les forums sur internet, c’est parfois comme ça qu’on a des pistes.   Laurence".

 

Merci à tous les internautes qui ont répondu à notre appel.

Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour Friday 18 August 2017
2648 articles - 91 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.