Accueil du site Dossiers Scolarisation des enfants sourds
 

La langue des signes, une option encore méconnue du Bac

Article publié le mardi 9 décembre 2014.


De plus en plus d’élèves choisissent comme option au baccalauréat, la langue des signes française. Pour la session 2014, ils étaient plus de 1 300.

Source www.digischool.fr

Dans le monde, on estime à environ 700 millions le nombre de personnes atteintes de surdité, c’est-à-dire sourdes et malentendantes. En France c’est 6 à 8% de la population qui souffre de ce handicap. Le moyen pour communiquer avec eux est d’apprendre la langue des signes. Cet apprentissage est en constante augmentation. Les intérêts à se former sont divers, on peut souffrir de surdité et souhaiter se former, ou avoir le souhait de communiquer avec un membre de sa famille souffrant de ce mal. Une autre raison peut pousser les gens à apprendre cette langue, celle-ci est professionnelle, en effet de nombreuses personnes souhaitent devenir traducteur ou interprète spécialisé en langue des signes française (LSF).

La langue des signes : une langue mondiale

Un des nombreux avantages est que cette langue est parlée dans le monde entier, mais selon les régions du globe, il existe des variantes. La langue des signes française ne sera pas identique à la langue des signes allemande. Les signes standards s’effectuent avec la ou mains mais aussi avec la tête et le visage. Ensuite les différents signes se feront en fonction de différents critères, comme l’inclinaison, l’orientation des signes, l’emplacement et le mouvement.

De nombreux lycéens choisissent cette langue comme option au bac

Tout d’abord, il est possible de choisir la LSF comme option au bac. En 2014, c’est plus de 1374 élèves qui se sont inscrits à cette option facultative. On peut noter un intérêt croissant pour cette langue, en 2008, seulement 188 lycéens étaient candidats. Pendant cette épreuve, l’élève et le professeur échangent pendant une durée de 20 minutes. Les élèves qui la passent, sont généralement déjà initiés, car aucun lycée ne dispense ce genre de formation, il est donc conseillé à l’élève de choisir un bon organisme pour l’y préparer. A noter, qu’il existe aussi une option LSF pour le brevet des collèges.

(PNG)


NOTE UNAPEDA

Il existe quelques lycées proposant la préparation de l’option LSF. Pour trouver un lycée avec option LSF, demandez à votre rectorat.

Nous avons regroupé les lycées et collèges proposant une préparation à la LSF

Nous sommes à l’écoute des responsables de telle section qui nous signaleront leurs coordonnées pour que nous puissions l’afficher.


Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour lundi 27 février 2017
2549 articles - 45 messages - 268 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.