Accueil du site Manifestations 2012
 

LA SURDITE AUJOURD’HUI : Quelles approches ? Quelles réponses ? Le contexte poitevin le 22 novembre 2012 à 13h30 à Poitiers

Article publié le vendredi 9 novembre 2012.


Journée d’étude :LA SURDITE AUJOURD’HUI : Quelles approches ? Quelles réponses ? Le contexte poitevin
le 22 novembre 2012
à 13h30

Poitiers - Campus
IUFM de Poitiers-Amphithéâtre, Campus, Bât B20

Objet de la journée d’études

Cette journée d’études se donne en premier lieu un objectif de sensibilisation face aux problématiques spécifiques qui touchent les personnes en situation de handicap auditif, qu’elles soient sourdes ou malentendantes. Partant d’un état des lieux sur les connaissances, les dispositifs locaux, les réponses et les approches de la surdité, cette journée cherche à donner de la visibilité aux figures plurielles de ce handicap et de ses prises en charge.

Portée par l’IUFM de Poitou-Charentes, cette manifestation entre aussi pleinement dans les contenus de formation des futurs enseignants, amenés à inclure des élèves sourds dans leurs classes. Elle répond également aux objectifs du Master « Intégration des Personnes handicapées et en Difficultés », localisé à l’IUFM de Niort, qui forme des professionnels du handicap.

Dans ces deux dimensions d’information et de formation, cette journée, ouverte aux étudiants et aux professionnels mais aussi à tous ceux que cette question mobilise, contribuera à alimenter la question de l’intégration scolaire, professionnelle et sociale des personnes sourdes et malentendantes.

Programme

Première partie : 13 h 30 - 16 h 15

-  13h30 : Accueil

-  13h45 : Présentation de la journée d’études :
-  Philippe Devaux, Directeur du Site IUFM de la Vienne
-  Marie-Hélène Jacques et Jacques Bouchand, Maîtres de conférences en sciences de l’éducation à l’IUFM Poitou-Charentes

Interventions :
-  13h55 : Stéphane Sébille, Université de Poitiers, chargé de mission Service Handicap
-  14h10 : Stéphanie Gobet-Jacob, Université de Poitiers, Maître de Conférences, Responsable de la licence Langue des signes française « Chronologie et anachronisme : la création des diplômes "pi en LSF" »
-  14h25 : Philippe Marsault, Rectorat de Poitiers, Conseiller technique ASH auprès du Recteur « Le pôle pour l’accompagnement à la scolarisation des jeunes sourds »
-  14h45 : Michel Lamothe, Directeur 2LPE jusqu’en 2009

-  15h25 : Denis Alamargot, IUFM Paris-Est Créteil, Professeur de psychologie, « Approche cognitive de la production écrite chez l’enfant sourd profond congénital »
-  15h55 : Marie-France Debeaulieu, Intermédiatrice sourde « Présentation du Pôle Soin Surdité du Docteur Laubreton » CHU Poitiers

Deuxième partie : 16 h 45 - 19 h

Les acteurs poitevins sur les questions de surdité :
-  16h45 : L’APSA (Association pour la Promotion des personnes Sourdes et SourdAveugles)
-  17h15 : 2.L.P.E.C.O (Deux Langues pour une Education Centre-Ouest)
-  17h45 : Diapasom (Dispositif Individualisé d’Accompagnement pour l’Autonomie des personnes Sourdes Ou Malentendantes)
-  18h15 : Echange des conférenciers avec les participants.
-  18h40 : Le monde associatif : Association des sourds de Poitiers

Troisième partie : 20 h 30 - 22 h

Le spectacle de Lhomé « Cinématik Slam »

Journée d’étude organisée dans le cadre de "Surdité : _ insertion/intégration sociale et professionnelle".

Contact : Sandrine Guinot 05 49 36 22 06
sandrine.guinot@univ-poitiers.fr

Lieu : Poitiers - Campus
IUFM de Poitiers-Amphithéâtre, Campus, Bât B20


Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres

Dernière mise à jour lundi 2 décembre 2019
2800 articles - 120 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.