Accueil du site Dossiers Scolarisation des enfants sourds
 

Le lancement de la concertation sur la refondation de l’école de la République et la scolarisation des élèves en situation de handicap

Article publié le mercredi 5 novembre 2014.


Le ministre de l’éducation nationale a présenté une communication relative au lancement de la concertation sur la refondation de l’école de la République et à la scolarisation des élèves en situation de handicap.

Le Président de la République a fait de la refondation de l’école une priorité. En effet, malgré l’engagement de ses personnels, l’école traverse aujourd’hui une crise majeure.

Elle a besoin de changements pédagogiques et éducatifs importants que les familles et les personnels attendent. L’engagement de création de 60 000 emplois supplémentaires sera mis au service de la refondation de l’école. En vue de la rentrée 2012, des mesures ont été prises. 1 000 professeurs des écoles supplémentaires sont recrutés pour atténuer les tensions constatées dans le premier degré. Des aménagements de services sont accordés aux enseignants stagiaires des premier et second degrés pour favoriser leur entrée dans le métier. 100 conseillers principaux d’éducation seront recrutés pour le second degré.

La ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, a indiqué que l’engagement du Président de la République d’améliorer les conditions de scolarisation des enfants en situation de handicap, en dédiant une partie des recrutements dans l’éducation nationale à leur accompagnement, se traduira, dès la rentrée scolaire 2012, par le recrutement de 1 500 auxiliaires de vie scolaire individuels supplémentaires.

Par ailleurs, 2 000 assistants d’éducation et 500 assistants de prévention et de sécurité viendront renforcer la présence d’adultes dans les établissements. Le recrutement de 12 000 personnes par contrat unique d’insertion dans les établissements scolaires permettra de pallier les suppressions prévues dans la loi de finances initiale pour 2012. Ils seront en priorité affectés à l’accompagnement des élèves.

Au-delà de ces mesures, le Gouvernement entend mobiliser les acteurs de l’école pour assurer son redressement. Ainsi débute aujourd’hui une vaste concertation « Refondons l’Ecole ».

Cette concertation s’engagera par un diagnostic partagé de l’état du système éducatif. Les questions les plus décisives pour bâtir une école plus juste et plus efficace dans tous les territoires, seront au coeur de la concertation : la priorité à l’enseignement primaire et aux premières années d’apprentissage, l’amélioration des rythmes scolaires, la scolarité obligatoire et ses enjeux, en particulier pour faire diminuer les sorties sans qualification et améliorer l’orientation, et la mise en place d’une formation initiale et continue de qualité pour les personnels enseignants et d’éducation.

Au niveau national, quatre personnalités auront la responsabilité d’organiser la concertation au sein de quatre groupes. Y seront associées étroitement toutes les parties prenantes à l’école.

La concertation aura également lieu dans les territoires pour mettre en lumière les initiatives et les propositions les plus innovantes et les plus efficaces.

Sur la base des travaux issus de cette concertation, le Gouvernement proposera au Parlement, avant la fin de l’année, un projet de loi et un ensemble de mesures associées pour refonder l’école de la République.

Conseil des ministres du 04 juillet 2012


Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour lundi 17 juin 2019
2772 articles - 106 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.