Accueil du site Culture Cinéma
 

"Donoma" film français en version française sous-titrée. témoignages des personnes sourdes, malentendantes et entendantes

Article publié le jeudi 30 juin 2011.


Témoignages suite à la projection en VFST du film français "Donoma"

Lundi 30 mai 2011 a eu lieu, à Paris, une projection du film français "Donoma" réalisé par Djinn Carrénard suivi d’un débat accessible en LSF en présence des acteurs et du réalisateur. La Donoma Prod a invité les personnes sourdes et malentendantes à découvrir le film en version française sous-titrée.

Le sous-titrage du film a été financé par le festival de Lille, Cinémondes, et réalisé par la société Nice Fellow. Merci à eux pour leur action.

"Donoma" est un long-métrage français réalisé par Djinn Carrénard avec un budget de 150 euros et qui s’est fait connaître grâce à Internet. Après sa sélection à Cannes et à un tour du monde des festivals (comme celui, par exemple, le festival Cinémondes organisé à Lille), le film sortira en salles avec le sous-titrage d’ici la fin de l’année.

Salomé Blechmans, comédienne dans le film « Donoma », a souhaité dire quelques mots sur le sous-titrage réalisé pour les personnes sourdes et malentendantes :

"Cette projection a été très émouvante pour toute l’équipe, comme si nous montrions notre film pour la première fois. Nous étions très anxieux de voir comment les sourds et malentendants présents allaient réceptionner le film, est-ce que les sous-titres leur convenaient, et allaient-ils apprécier les moments de silence dans le film ? Car "Donoma" traite principalement du problème de communication entre les êtres humains, donc de la parole, et donc de l’absence de parole. Il y a des passages dans le film complètement silencieux, sans même de bruitage ou de musique : la problématique du son était déjà très importante pour le réalisateur ! Djinn Carrenard tient par ailleurs à flirter avec le cinéma expérimental en "coupant" certains sens au spectateur : il y a des moments sans son avec image, mais aussi des moments avec son et sans image. Du coup, quand le festival de Cinémondes et Nice Fellow nous ont permis d’avoir cette copie sous-titrée pour les sourds et malentendants et que nous avons appris que cette "communauté" voyait très peu de films français, ça nous a paru tellement injuste et révoltant que nous avons décidé de sortir le film avec ce sous-titrage sur TOUTES les copies. D’autant plus que, loin de gêner, ces sous-titres permettent au public peu habitué à un vocabulaire familier, comme l’argot ou le verlan, de mieux comprendre et de ne pas louper une phrase. Les comédiens et le réalisateur étaient même surpris de découvrir des phrases qu’ils avaient ratées lors des autres projections, et de se rendre compte que l’humour présent dans les dialogues était parfois renforcé par les sous-titres ! Bref, un réel moment de bonheur et de partage, avec un débat très chaleureux et des échanges après la projection qui nous ont beaucoup appris. Nous avons aussi appris qu’il faudrait nous y prendre plus en avance pour trouver des interprètes LSF professionnelles car, même si Marie et Marion ont été adorables de nous donner ce coup de pouce, nous avons bien senti qu’il y avait un coté frustrant à savoir que certains sentiments ou pensées ne seraient pas exactement traduits, et c’est bien normal. Donc une première projection forte et instructive, nous avons hâte des prochaines !"

Voici le résumé du film tiré de ce lien : "DONOMA" est un film choral accompagnant le destin de trois femmes. Il y a tout d’abord Analia, enseignante dans une classe de lycée professionnelle ; elle est harcelée par Dacio, le cancre de sa classe qui ne lui laisse pas une minute de répit. La tension entre la prof et l’élève se transforme soudainement en une attirance physique passionnelle... La seconde histoire parle de Chris, une jeune photographe n’ayant jamais eu de relation amoureuse et qui va décider de faire une expérience : se mettre en couple et vivre chez elle avec le premier inconnu qu’elle croisera dans le métro. C’est Dama qu’elle choisira. Une seule règle de vie commune : interdiction de parler ! La dernière histoire parle de Salma, une adolescente atypique ballottée entre sa soeur malade, Soraya, et ses problématiques adolescentes, et qui se réveille un jour avec des stigmates christiques aux poignets... Mais Salma ne croit pas en Dieu, a un profond rejet pour la religion, alors pourquoi ces signes ? Sur son trajet elle croise Rainé, jeune homme profondément croyant et pratiquant. Saura-t -il lui expliquer ce que le surnaturel tente de lui dire ?

Nous vous invitons à découvrir les réactions des différentes personnes (sourdes ou entendantes) à la sortie de la projection du 30 mai 2011 sur le site http://www.cinest.fr/index.php ?option=com_content&view=article&id=35&Itemid=33

CinéST et l’équipe Donoma remercient toutes les personnes qui ont témoigné pour cet article. C’est primordial de montrer à quel point le sous-titrage d’un film français est essentiel pour les personnes sourdes et malentendantes et que les personnes entendantes peuvent aussi apprécier ce système sans aucune gêne.

Pour en savoir plus sur Donoma, voici le site internet www.donoma.fr ainsi que la page Facebook.
Prochainement sera également disponible une bande-annonce sous-titrée.


Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour jeudi 13 juin 2019
2768 articles - 106 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.